En cas de violations de vos droits, contactez la rédaction au (+47) 911 42 848 ou alors écrire à l’adresse tongbiem@gmail.com

Actualité

Assassiné il y a très exactement 20 ans dans son palais à Kinshasa, Laurent Désiré Kabila était devenu l’homme à abattre pour s’être opposé aux intérêts des multinationales américaines alléchées par les richesses du sous-sol de la République démocratique du Congo. Lors du procès des présumés assassins du président congolais, …

Alors que la justice congolaise n’a jamais voulu faire la lumière sur l’assassinat du défenseur des droits humains fin juillet 2005, le Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies vient de donner une suite favorable à la plainte de la famille du défunt et invite l’Etat congolais à poursuivre …

Près d’une dizaine de civils (dont des femmes et des enfants) ont été tués au village Mautu (sud-ouest anglophone) ce 10 janvier 2021 par des soldats camerounais que votre journal a réussi à identifier. Il s’agit pour la plupart des gendarmes mis en mission par un haut responsable de la …

Plus d’une vingtaine de civils ont péri le 3 janvier dernier à Bounty suite à une frappe aérienne des forces françaises engagées dans la lutte contre le terrorisme dans 5 pays d’Afrique de l’Ouest. Mais pour les autorités françaises, il s’agit de djihadistes neutralisés. Une ONG internationale appelle à la …

Accusé de violations graves des règles déontologiques, le journal l’Indépendant Express est interdit de paraître depuis le 4 janvier dernier par l’autorité togolaise de régulation des médias. La justice devra se prononcer définitivement le 15 janvier prochain sur le retrait définitif du récépissé de déclaration.  Les entraves à la liberté …

Dans un communiqué, la procureur de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, menace de poursuites judiciaires tout groupe armé coupable d’exactions. Fatou Bensouda appelle à la tenue des élections dans un climat apaisé.  La Cour pénale internationale (CPI) est préoccupée par la situation en République centrafricaine, à quelques jours des …

L’ONG Amnesty International vient de publier un manifeste dans lequel il attend des candidats à la présidentielle du 27 décembre prochain des poursuites judiciaires envers tous les responsables de crimes de guerre en Centrafrique, si l’un d’eux est élu président de la République.  Lutte contre l’impunité. C’est sous ce signe …

Alors qu’approche l’ouverture du procès de 3 soldats au Tribunal militaire de Yaoundé, l’ONG internationale plaide pour que les donneurs d’ordre de cette boucherie humaine survenue le 14 février dernier soient également traduits en justice. “Il faut garantir un procès équitable et sécurisé, et poursuivre tous les responsables”, souligne l’ONG …
Partagez

Sample Home 1