Accueil»Dernières Infos»Cameroun: Crise anglophone: L’armée camerounaise accusée d’avoir violé 20 femmes dans un village

Cameroun: Crise anglophone: L’armée camerounaise accusée d’avoir violé 20 femmes dans un village

0
Partages
Pinterest Google+

C’est ce qui ressort d’un rapport que vient de rendre public l’ONG international Human Right Watch. Cette dernière fait également état d’une trentaine d’hommes arrêtés et un autre tué au cours d’un raid des soldats camerounais dans un village du sud-ouest anglophone il y a près d’un an.  

“L’attaque contre le village d’Ebam, dans la région du Sud-Ouest, a été l’une des pires perpétrées par l’armée camerounaise ces dernières années”, souligne l’ONG Human Right Watch dans un rapport qu’elle vient de rendre public sur son site internet. D’après cet organisme de défense des droits de l’homme, au cours d’un raid de l’armée camerounaise le 1er mars 2020 dans ce village situé dans le département de la Manyu, plus de 50 soldats camerounais sont entrés par effraction dans des cases villageoises et violé au moins 20 femmes dont 4 handicapés.  

Selon Human Right Watch, 35 hommes ont été capturés par la soldatesque et un autre a été tué à cette même occasion. S’agissant des femmes violées, l’ONG a indiqué qu’aucune victime n’a été prise en charge après l’attaque, à cause notamment du coût du traitement et de la crainte d’être stigmatisée. Quant aux hommes, ils ont été, d’après l’ONG, conduits à une base militaire où ils ont été torturés. Human Right Watch dit avoir adressé le 13 janvier dernier une lettre à la présidence de la République dans laquelle des questions ont été posées par rapport à ce scandale. Jusqu’ici, aucune réponse, selon l’ONG.  

La rédaction  

 

Article précédent

RCA: Présidentielle de 2020: L’armée et les rebelles accusés d’avoir tué des civils

Article suivant

Cameroun: Genre: Maximilienne NGO Mbe récompensée par les USA pour son courage