Accueil»Dernières Infos»Centrafrique : Cour pénale internationale : Témoignage accablant contre les anti-Balaka

Centrafrique : Cour pénale internationale : Témoignage accablant contre les anti-Balaka

0
Partages
Pinterest Google+

Le procès de Patrice Edouard Ngaïssona et d’Alfred Yekatom s’est ouvert ce 15 mars 2021 à la Cour pénale internationale par un témoignage sous anonymat d’une victime de la milice anti-balaka. Les deux chefs de ladite milice sont accusés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité commis en 2013. Trouvez ci-dessous, ledit témoignage recueilli par nos confrères de Radio France Internationale. La victime raconte l’attaque du 5 décembre 2013 qu’elle aurait vécu :

 « On a commencé à entendre des coups de feu. Je me suis levée précipitamment, je tremblais. J’ai ouvert le portail, je suis sortie. Je voyais les gens blessés, qui avaient des bras cassés, les parents criaient, mon cœur battait. Quelqu’un m’a posé la question “mais où est-ce que tu vas ?”. Je lui ai dit mais je vais chercher mon mari”. » Celui-ci m’a dit : “Mais les anti-balakas sont sortis partout, tu ne peux pas aller jusqu’à là-bas.” »

La rédaction 

A lire dans la même affaire :  CENTRAFRIQUE : COUR PÉNALE INTERNATIONALE : LE PROCÈS DE 2 MILICIENS ANTI-BALAKA S’OUVRE CE 16 FÉVRIER

 

Article précédent

Angola : Sécheresse : 2 tonnes de céréales distribuées à des milliers de victimes

Article suivant

Gabon : Liberté de presse : Des journalistes formés aux droits de l’homme