Accueil»Dernières Infos»Sénégal : Droit des peuples : Une organisation pro-palestinienne appelle Israël à déposer les armes

Sénégal : Droit des peuples : Une organisation pro-palestinienne appelle Israël à déposer les armes

0
Partages
Pinterest Google+

En ce moment où le conflit israélo-palestinien a repris, une association sénégalaise dénommée Campagne sénégalaise pour la défense Al-Qods et de la Palestine milite pour la fin des combats et l’ouverture des négociation.

Vieux de plus de 70 ans, le conflit territorial entre Israël et la Palestine a repris du poil de la bête. En quête de reconnaissance internationale, le peuple palestinien peut compter sur des soutiens en Afrique, notamment de la Campagne sénégalaise pour la défense Al-Qods et de la Palestine (CSDQP). Dans un communiqué publié ce 15 mai 2021 par l’Agence de presse sénégalaise, la CSDQP a salué la position du président de la République, Macky Sall, lors de son message à la Nation adressé le 13 mai dernier, à l’occasion de la fête de fin du Ramadan, au sujet de ce conflit : «la position du Sénégal est salutaire et à prendre en compte dans le combat que mènent la Ummah islamique et les hommes et femmes épris de paix et de justice dans le monde pour l’indépendance totale de la Palestine », lit-on dans le communiqué synthétisé par l’Agence de presse sénégalaise.

Dans son discours, Macky Sall a appelé aux négociations entre Israéliens et Palestiniens, dans le respect du droit international :   « nous profitons de l’occasion pour lancer un appel à la désescalade, pour que la paix revienne, pour que des discussions saines et sérieuses puissent être engagées entre ces deux communautés dans le respect du droit international », a indiqué le président sénégalais. Président du Comité des Nations unies pour la défense des droits inaliénables du peuple palestinien, la CSDQP préconise dans son communiqué que les autorités sénégalaises convoquent l’ambassadeur d’Israël au Sénégal relativement à l’escalade de ce conflit. L’organisation œuvre pour l’isolation diplomatique de l’Etat hébreu.

Dans une autre déclaration rendue publique le 12 mai dernier, la CSDQP a dénoncé l’inertie de la communauté internationale et des pays arabes face à ce martyr du peuple palestinien.

ledefenseur.com

 

Article précédent

RDC : Etat d’urgence à l’Est : Les libertés publiques en péril

Article suivant

Cameroun : Scandale : 4 prisonniers exécutés sommairement à Nanga Eboko