Articles Taggés

Centrafrique

Le procès de Patrice Edouard Ngaïssona et d’Alfred Yekatom s’est ouvert ce 15 mars 2021 à la Cour pénale internationale par un témoignage sous anonymat d’une victime de la milice anti-balaka. Les deux chefs de ladite milice sont accusés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité commis en …

Dans une déclaration parvenue à la rédaction de ledefenseur.com, l’ONG Amnesty International fait remarquer que les deux parties en conflit  ont enfreint le droit international humanitaire avant et après la présidentielle du 27 décembre dernier en République centrafricaine.   “En temps de conflit, les civils doivent être protégés et leur accès …

Alfred Yekatom et Patrice-Edouard Ngaïssona sont accusés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Un mandat d’arrêt international avait été lancé contre ces chefs miliciens anti-Balaka fin 2018. Après avoir été reporté il y a une semaine pour cause de COVID-19, le procès d’Alfred Yetakom et de Patrice-Edouard …

Dans un communiqué, la procureur de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, menace de poursuites judiciaires tout groupe armé coupable d’exactions. Fatou Bensouda appelle à la tenue des élections dans un climat apaisé.  La Cour pénale internationale (CPI) est préoccupée par la situation en République centrafricaine, à quelques jours des …

L’ONG Amnesty International vient de publier un manifeste dans lequel il attend des candidats à la présidentielle du 27 décembre prochain des poursuites judiciaires envers tous les responsables de crimes de guerre en Centrafrique, si l’un d’eux est élu président de la République.  Lutte contre l’impunité. C’est sous ce signe …

Le mandat de la Mission des Nations Unies pour la Sécurité en Centrafrique a été renouvelé le 14 novembre dernier. Selon Human Right Watch, la force de maintien de la paix de l’ONU aura pour mission de protéger les civils et de garantir la justice dans un contexte de regain de tension malgré les accords de paix signés en février dernier entre le gouvernement et les groupes armés. Ci-dessous, le communiqué de l’ONG :

Dans une lettre ouverte adressée au Conseil de Sécurité des Nations Unies le 6 novembre dernier, des organisations de défense des droits de l’homme tant centrafricaines qu’internationales dont Human Right Watch et la Fédération internationale des ligues des droits de l’hommme (FIDH) appellent au renouvèlement du mandat de la MINUSCA ainsi qu’au renforcement de ses effectifs dans le but de lutter contre l’insécurité de plus en plus préoccupantes en RCA et de favoriser l’acheminement de l’aide humanitaire au personnes nécessiteuses. Cette correspondance est adressée alors que le mandat de la MINUSCA expire le 15 novembre prochain. Ci-dessous, l’intégralité de la correspondance :

Selon Amnesty International, une enquête menée par l’Organisation des Nations Unies en Centrafrique sur les cas de viols sur des mineurs a permis d’en arriver à la conclusion selon laquelle les Casques Bleus méritent d’être traînés en justice.

D’après cette Ong internationale de défense des droits de l’homme, des éléments des forces onusiennes de maintien de la paix en RCA ont également commis des homicides aveugles sur des populations. Amnesty en appelle à une enquête pour châtier les coupables.

Le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale (Redhac), en plus de condamner les violences sexuelles sur des jeunes centrafricaines par les forces françaises, tchadiennes et equato-guinéennes, invite la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples à rendre justice aux victimes.