Articles Taggés

détention arbitraire

Le coordonnateur du Mouvement Citoyen Le Temps, Alain Kemba Dida a été arrêté le 27 novembre dernier par la police au siège d’une radio privée à N’djamena. Les autorités accusent le défenseur des droits humains d’avoir organisé une manifestation interdite.    Le Forum Citoyen n’aura finalement plus lieu. Son initiateur, Alain …

Prêtre franciscain, le père Louis Marie Joseph Foé, en détention provisoire à la prison centrale de Yaoundé depuis e 12 juin 2018, sollicite l’intervention du chef de l’Etat pour qu’il comparaisse libre. Le prélat dit également souffrir d’une maladie rare.

Au cours d’un point de presse organisé ce 2 septembre 2020 à Yaoundé sur le cas du journaliste et lanceur d’alertes Paul Chouta, 3 ONG camerounaises ont dénoncé une affaire kafkaïenne et une détention arbitraire.

L’American Bar Association (ABA, Association américaine du barreau) qui est l’une des plus importantes organisations  dans le monde est une association volontaire de membres du barreau américain, fondée le 21 août 1878. Elle vient de produire un rapport préliminaire sur le cas du cyber Journaliste Paul CHOUTA en détention arbitraire depuis 13 mois aujourd’hui dans laquelle elle démontre avec les éléments de droits que sa détention est illégale et appelle à sa libération. Ci-dessous, le rapport en question.

Le 16 avril 2012, il y a exactement 8 ans, l’ancien secrétaire général à la présidence et ancien ministre de l’Intérieur, était placé en détention provisoire à la prison centrale de Yaoundé. Accusé de malversations financières, Marafa Hamidou Yaya a été condamné à 25 ans de prison ferme puis définitivement à 20 ans par la Cour suprême en mai 2016. Dans le communiqué conjoint ci-dessous, des associations, amis et soutiens de Marafa Hamidou Yaya feuillettent le carnet de 8 ans de cabale politico-judiciaire.

Depuis le 30 décembre dernier, ces jeunes hommes âgés d’une vingtaine et d’une trentaine d’années sont détenus au camp du Bataillon d’intervention rapide (BIR) de Bafut où ils sont l’objet de cruels sévices corporels. Ci-dessous, le récit de l’ONG camerounaise Mandela Center parvenu à notre rédaction.

Accusé de co-action de vol et condamné à 6 mois de prison ferme en juillet 2018, Onana Onana est toujours incarcéré à la prison principale de Yaoundé. Un responsable de la prison lui demande de l’argent pour que son dossier judiciaire parvienne à la prison afin qu’il soit libéré.

Bénéficiaire d’une décision de non-lieu rendue le 11 juillet dernier par un juge d’instruction du Tribunal militaire de Yaoundé, la soixantaine de militants du parti de Maurice Kamto exige à l’Etat plus de 60 milliards de FCFA en guise de dédommagement pour détention arbitraire.

APPEL URGENT – L’OBSERVATOIRE   CMR 004 / 1118 / OBS 136.1 Détention arbitraire / Harcèlement judiciaire Cameroun 7 décembre 2018   L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et de la FIDH, a reçu de nouvelles informations …
MICHEL BIEM TONG

1. Qui est Michel BIEM TONG? Agé de 33 ans, réputé pour son intégrité, son impertinence, le courage de ses écrits et la témérité de ses opinions, Michel BIEM TONG est un journaliste camerounais responsable du journal en ligne d’actualité des droits de l’Homme Human Rights News (www.hurinews.com). Après sa …